Le projet « Réseau Action de Formation Archives et Afrique (RESEAU-AFAA) », monté en partenariat avec l’ENC de Paris et l’EBAD de Dakar, a été retenu dans le cadre de l’Appui au Développement de l’Enseignement Supérieur Français en Afrique (ADESFA).

L’appel à projets ADESFA a rencontré un très grand succès auprès des établissements africains et français : 146 propositions réparties sur 38 pays d’Afrique et du Maghreb, dont 21 projets régionaux multi-pays, ont été reçues. Les moyens limités, 2 580 000 euros au total sur 2 ans pour l’ensemble de la mise en œuvre d’ADESFA et 120 000 € maximum par projet financé ne permettaient pas de satisfaire toutes les demandes.

Outre la qualité scientifique et l’éligibilité des dépenses proposées au regard des règles régissant l’instrument « fonds de solidarité prioritaire pour les projets innovants » du MEAE, sur lequel ADESFA est financé, les éléments d’analyse transversaux suivants ont été utilisés pour procéder au choix final :

  • Priorité accordée aux projets de recherche et de formation dans le domaine de la santé au regard de l’évolution de la pandémie COVID-19 et de son extension sur le continent africain ;
  • Équilibre dans la répartition géographique des projets ;
  • Volonté de favoriser des projets de qualité dans des pays à fort potentiel de développement où la coopération universitaire française est peu présente ;
  • Prise en compte d’une variété de domaines disciplinaires et de plusieurs types d’établissements : universités, écoles d’ingénieurs, IUT, grandes écoles, etc.

Pour l’incubation des des initiatives portées par des établissements français d’envergure moyenne désireux d’accroître leur rayonnement en Afrique. »

 

Laissez un commentaire

Université Senghor - pied de page 1

Université internationale de langue française au service du développement africain. Opérateur direct de la Francophonie.

Tel : +20 3 48 43 374 (du dimanche au jeudi).

Souscrire à l’infolettre

Université Senghor  ©  Tous Droits Réservés