Auditrice en Gestion de l’environnement, la togolaise Rokia Sylvia Adokou effectue son stage à la Direction de la salubrité publique et de l’Hygiène (DSPH) à Ouagadougou (Burkina Faso).

Structure déconcentrée de la Mairie de Ouagadougou, la DSPH reflète la volonté de la collectivité de jouer pleinement son rôle dans la protection de l’environnement et par ricochet dans la promotion de la santé publique. En y faisant son stage, Sylvia compte élargir son carnet d’adresse et acquérir des compétences en matière de gestion de déchets. C’est un domaine qu’elle découvre et auquel elle s’intéresse énormément. « La commune de Ouaga, explique-t-elle, possède la compétence en matière d’assainissement et de lutte contre l’insalubrité ».

Elle collecte également par le biais de ce stage, les données nécessaires pour son mémoire de recherche dont la principale interrogation est : « Comment obtenir une gestion compatible des déchets avec les finances communales de la ville de Ouagadougou tout en respectant l’environnement » ? Ainsi, elle veut apporter sa contribution pour la mise en place d’une stratégie de réduction des déchets par le biais d’une démarche de développement durable et de lutte contre la pauvreté. « La gestion des déchets, pense Sylvia, ne doit pas se limiter à la mise en décharge. Elle doit inclure la valorisation des déchets recyclables comme le compostage des déchets verts, organiques ou fermentescibles ».

Agronome de formation, Rokia Sylvia Adokou a fait ses preuves au Centre agroécologique Songhaï à Porto-Novo au Bénin avant d’entamer ce parcours Master à l’Université Senghor à Alexandrie.

Laissez un commentaire

Université Senghor - pied de page 1

Université internationale de langue française au service du développement africain. Opérateur direct de la Francophonie.

Tel : +20 3 48 43 374 (du dimanche au jeudi).

Souscrire à l’infolettre

Université Senghor  ©  Tous Droits Réservés