Le colloque annuel de l’AUF s’est tenu les 6 et 7 novembre 2018 à l’Université libre de Bruxelles et a eu pour thème “La contribution des établissements d’enseignement supérieur et de recherche de l’espace francophone  à l’élaboration et la mise en oeuvre des politiques de santé publique”. Plusieurs experts de la santé ont discuté des problèmes du secteur et des approches de solutions qui semblent toutes avoir un point commun : La formation des agents de santé surtout dans les pays du sud.

Représentée par son département santé, l’Université Senghor a saisi cette tribune pour rappeler sa mission auprès du continent africain et donc les formations qu’elle propose aux jeunes cadres et agents africains de la santé. Il s’agit en effet d’un ensemble de formations qui s’inscrit dans la logique de la nouvelle réforme des maquettes de l’Université Senghor. Ces formations données aussi bien à Alexandrie que sur les Campus Senghor, contribuent à renforcer les compétences de jeunes agents de la santé et par ricochet à l’atteinte de l’Objectif 3 du Développement Durable.

Ce colloque a permis de renforcer, au sein de la Francophonie, nos liens avec le réseau de l’AUF et ses bureaux régionaux, avec les universités européennes impliquées en santé publique

Patrick Thonneau, Directeur du département santé de l'Université Senghor


Laissez un commentaire

Université Senghor - pied de page 1

Université internationale de langue française au service du développement africain. Opérateur direct de la Francophonie.

Tel : +20 3 48 43 374 (du dimanche au jeudi).

Souscrire à l’infolettre

Université Senghor  ©  Tous Droits Réservés