Organisée à Dakar, du 14 au 18 janvier 2019 et hébergée par l’Institut fondamental d’Afrique noire (IFAN), cette formation avait pour cible au personnel en poste sur les sites patrimoniaux, dans les musées et dans les services des ministères de la culture et de l’éducation nationale, ainsi qu’aux étudiants de Licence et de Master en patrimoine.

Pourquoi « le partenariat public-privé dans les musées » ?

Dans plusieurs pays, ce sont les pouvoirs publics qui assurent principalement le financement de la culture, et en dehors de l’Etat, le mécénat joue un rôle mineur. Alors, face à la faiblesse de ce financement, comment mobiliser les investissements en matière de construction, d’entretien ou d’équipement des infrastructures comme les musées et les centres culturels ?

Aujourd’hui, la décentralisation des missions culturelles aux collectivités locales et aux privés fait partie des solutions à encourager, et rien ne s’oppose à une gestion des institutions patrimoniales dans le cadre d’un partenariat public-privé (PPP).

Laissez un commentaire

Université Senghor - pied de page 1

Université internationale de langue française au service du développement africain. Opérateur direct de la Francophonie.

Tel : +20 3 48 43 374 (du dimanche au jeudi).

Souscrire à l’infolettre

Université Senghor  ©  Tous Droits Réservés