Dans ses formations de Master à Alexandrie, l’Université Senghor organise un recrutement chaque 2 ans pour l’entrée en Master 1 (suivi du Master 2) ou pour l’entrée directe en Master 2.

L’entrée en première année de Master (M1) se fait dans les années impaires (2021, 2023, 2025, …) et concerne environ 160 étudiant·e·s recruté·e·s par concours comprenant 3 phases : dépôt d’un dossier, examen écrit et entretien oral. 

L’entrée directe en deuxième année de Master (M2), se fait dans les années paires (2022, 2024, 2026, …) et concerne environ 40 étudiant·e·s recruté·e·s sur dossier. Ces étudiant·e·s s’ajoutent à la promotion admise l’année précédente.

Recrutement en 1ère année de Master (M1)

Le recrutement en 1ère année de Master se fait sur concours comprenant 3 phases : dépôt d’un dossier, examen écrit et entretien oral. 

Une sélection est opérée à chaque phase (sur une moyenne d’environ 3000 dossiers de candidatures, environ 1500 personnes sont convoquées à l’examen écrit et environ 500 personnes sont convoquées à l’entretien oral). 

La participation à l’examen écrit est conditionnée par le paiement d’un droit de concours de 30 €, payable par carte bancaire ou mobile money (valable dans quelques pays uniquement) sur la plateforme de paiement en ligne de l’Université.

À l’issue du concours, 120 à 130 étudiant·e·s bénéficieront d’une bourse de l’Université couvrant l’essentiel des frais de vie (contribution au logement, repas du midi, transport quotidien local, assurance médicale durant le séjour, allocation mensuelle, billet d’avion aller-retour et assurance pour le stage de 2e année). Ces étudiant·e·s dit boursier·ère·s doivent néanmoins prendre en charge leur billet d’avion aller-retour pour chaque année universitaire et s’acquitter de frais d’inscription administrative de 350 €/année de Master. 

Les autres candidat·e·s retenu·e·s, dits non boursiers·ère·s, doivent s’acquitter de frais d’inscription d’un montant de 3000 €/année de Master leur donnant les mêmes droits que les étudiant·e·s boursiers·ère·s. 

La première année du master se déroule du 15 septembre au 15 mai environ (période précisée au moment de chaque appel à candidatures). La deuxième année universitaire comprend un semestre de cours de mi-septembre à fin février au-delà duquel la prise en charge de l’Université cesse. Le deuxième semestre est consacré à un stage obligatoire de 5 mois minimum pour lequel l’Université prend en charge, pour chaque étudiant, le transport en avion aller-retour au départ d’Egypte et une assurance qui couvre toute la durée du stage. Par contre, l’Université ne prend en charge aucune indemnité pendant la période de stage, cela restant du ressort éventuel de l’institution d’accueil. Les soutenances programmées entre le 15 septembre et le 30 septembre, sont immédiatement suivies de la remise des diplômes. La période comprise entre la fin du stage et le 15 septembre n’est pas prise en charge par l’Université.

Pour bénéficier du statut de boursier·ère, les candidat·e·s, entre autres critères de sélection, doivent être âgés de moins de 36 ans au 1er septembre. Les candidat·e·s (boursiers·ère·s et non-boursiers·ère·s) doivent être titulaires d’une licence et pouvoir justifier d’au moins une année d’expérience professionnelle.

L’avis de concours est lancé en début d’année civile sur notre site web et nos réseaux sociaux.

Le statut de boursier·ère est attribué selon les critères de genre, de nationalité et de résultats à l’examen écrit et à l’entretien oral de façon à obtenir la parité dans l’effectif de première année et la représentation du plus grand nombre possible de nationalités africaines et d’Haïti.

En première année, les candidats boursiers·ère·s qui se désistent après affichage des résultats d’admission ne peuvent prétendre au remboursement des droits d’inscription administrative forfaitaires de 350 €. Les candidat.e.s non boursiers·ère·s qui se désistent après enregistrement de leurs droits d’inscription de 3000 €, pourront prétendre au remboursement de cette somme déduction faite des droits d’inscription administrative forfaitaire de 350 €, si leur désistement survient, au plus tard, 15 jours avant la rentrée universitaire. Si le désistement survient entre 15 jours avant la rentrée universitaire et la date de rentrée universitaire, la retenue est de 700 €. Si le désistement survient après la rentrée universitaire, la retenue est de 1000 €.

Recrutement en 2e année de Master (M2)

L’entrée directe en deuxième année se fait uniquement sur examen d’un dossier de candidature et au statut de non-boursier·ère. Elle est réservée à des candidat.e.s en activité professionnelle qui feront leur stage dans leur organisation / entreprise. Les droits d’inscription s’élèvent à 3000 € pour l’année. L’avis de concours est lancé au premier trimestre de l’année de recrutement. Les candidat·e·s doivent avoir validé au moins une année de master (master 1) ou être titulaire d’une licence et disposer d’au moins 5 années d’expérience professionnelle en vue d’établir une validation des acquis de l’expérience.

En deuxième année, les candidat·e·s qui se désistent après enregistrement de leurs droits d’inscription de 3000 €, pourront prétendre au remboursement de cette somme déduction faite des droits d’inscription administrative forfaitaire de 350 €, si leur désistement survient, au plus tard, 15 jours avant la rentrée universitaire. Si le désistement survient entre 15 jours avant la rentrée universitaire et la date de rentrée universitaire, la retenue est de 700 €. Si le désistement survient après la rentrée universitaire, la retenue est de 1000 €. 

Les spécialités de Master proposées à Alexandrie sont : 

Département Culture

  • Gestion du patrimoine culturel (GPC)
  • Management des entreprises culturelles (MEC)

Département Environnement

  • Gestion des aires protégées et de la biodiversité (GAPB)
  • Gestion de l’environnement (GE)

Département Management

  • Gouvernance et management public (GMP)
  • Management de projets (MP)

Département Santé

  • Nutrition internationale (NI)
  • Santé publique internationale (SPI)

Spécialité transversale (en M2 seulement)

  • Gestion globale des risques et des crises (GGRC)

Le programme de 1ère année est commun aux deux spécialités de chaque département.