C’est dans une ambiance conviviale que la 2è édition de la Conférence Internationale des Jeunes Francophones (CIJF) a démarré ce matin à Genève en Suisse. Porteurs de projets et venus de cultures différentes, ils sont plus de 200 jeunes à prendre part à ce grand rendez-vous pour ‘‘échanger ensemble’’ et apporter des solutions à la question de l’inclusion économique et financière.

La participation de la jeunesse africaine à cette rencontre est marquée par la présentation d’initiatives aussi brillantes qu’inspirantes. Des jeunes africains qui, de par leur travail, donnent un coup de pousse à l’économie locale en développant des activités génératrices de revenus pensées sur le long terme. Des chefs d’entreprises, des coordonnateurs de plateformes, des développeurs d’applications et solutions TIC, des e-entrepreneurs bref, des modèles qui inspirent les plus jeunes du continent. Une jeunesse africaine qui a compris qu’il faut penser collaboration et pour cela, travailler dans l’entraide, travailler ensemble.

Nous sommes particulièrement fiers des alumnis de l’Université Senghor participants à cette conférence, jeunes cadres formés pour le développement de l’Afrique.

La Conférence internationale des jeunes francophones se tient du 17 au 19 septembre 2018 et annonce le XVIIè sommet de la Francophonie prévu se tenir en octobre prochain à Erevan. L’Université Senghor y prend part.

Laissez un commentaire

Université Senghor - pied de page 1

Université internationale de langue française au service du développement africain. Opérateur direct de la Francophonie.

Tel : +20 3 48 43 374 (du dimanche au jeudi).

Souscrire à l’infolettre

Université Senghor  ©  Tous Droits Réservés