Université Senghor d'Alexandrie

Opérateur icon Université Internationale de langue française
Reconnue d'utilité publique internationale
Opérateur Direct des Sommets de la Francophonie

Département Environnement
3/2/2014

Le Département Environnement a vu le jour avec l’ouverture de l’Université Senghor en 1990, suite à la demande expresse du Premier Ministre canadien, Monsieur Brian Mulroney, qui pensait à juste titre que l’on ne pouvait pas concevoir une université au service du développement sans tenir compte des préoccupations environnementales, et donc par là s’assurer du caractère soutenable dudit développement.
Deux grands axes sont pris en compte au niveau du département, à travers deux spécialités: « Gestion de l’environnement » et « Gestion des aires protégées ».
Dans le premier, l’environnement est abordé de manière multidisciplinaire et holistique. Les grandes thématiques et problématiques environnementales (écologie, agroforesterie, changement climatique, eau, parcs naturels, forêts, déchets, …) sont étudiées dans leurs aspects propres aux pays africains. Ainsi, les meilleures pratiques, technologies, connaissances et savoirs sont mis en avant et enseignés, afin de favoriser un développement respectueux de l’environnement qui, d’une part, évite de reproduire des modes de consommation et de production qui ne seraient pas les « meilleurs modes disponibles » et, d’autre part, intègre les réalités africaines dans leurs aspects écologiques, sociaux, économiques et politiques (en abordant par exemple la question de la décentralisation). Cette approche vise un développement durable, mais également et surtout le développement au niveau du continent africain de capacités endogènes en matière d’environnement.

Le second axe concerne la gestion durable des aires protégées. Cette problématique est cruciale en Afrique au regard de l’importance des parcs naturels et autres espaces protégés du continent. En effet, des mutations sociales, territoriales et agro-climatiques ont participé à la perte progressive de la diversité biologique et à l’empiètement de certaines aires protégées, comme c’est le cas par exemple en Afrique de l’Ouest. Les pressions anthropiques ont particulièrement engendré de graves conséquences sur les ressources environnementales tant à la périphérie qu’à l’intérieur des aires protégées. C’est dans cette perspective que l’Université Senghor, en partenariat avec le Programme pour l’Afrique du Centre et de l’Ouest de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN-PACO) propose ce Master « Gestion des aires protégées ». Il s’agit de donner aux acteurs du domaine, les principaux outils nécessaires pour la mise en œuvre des politiques de conservation, et pour l’appréhension des dynamiques socio-territoriales dans les zones contigües aux aires protégées.

Objectifs des masters spécialisés

•    Renforcer des savoirs et des capacités des étudiants pour réussir un développement respectueux de l’environnement dans les pays africains, c’est-à-dire un développement qui se donne les moyens d’être durable.
•    Former des cadres capables d’aborder et de traiter les problèmes environnementaux actuels en Afrique. Pour ce faire, il faut leur donner les outils nécessaires, les sensibiliser et de leur fournir les clefs et les méthodes de travail permettant aux professionnels de l’environnement qu’ils vont devenir de s’adapter au mieux aux diverses situations auxquelles ils seront confrontés.
•    Former des cadres spécialistes en gestion des aires protégées. Dès lors, ils sont dotés  d’outils et de compétences techniques et scientifiques spécifiques pour améliorer les modes de gestion de ces ressources naturelles et inscrire les actions dans la durabilité.

Programme Pédagogique
Les enseignements au Département Environnement veillent à ce que les étudiants disposent des notions nécessaires dans chaque spécialité. L’accent est mis sur les thèmes actuels pour chaque spécialité. Aussi, les étudiants des deux spécialités sont-ils en mesure de faire face aux différentes problématiques environnementales et des ressources naturelles (aires protégées en particulier) en Afrique.
L’ensemble de notre corps enseignant, professeurs et professionnels des métiers de l’environnement et des ressources naturelles, vient de l’espace de la francophonie, apportant une expertise et une expérience les plus pertinentes et les plus pointues. Le mode participatif et interactif sur lequel sont dispensés nos enseignements assure un échange fructueux de points de vue.
Maquette, Spécialité « Gestion de l’environnement»
Maquette, Spécialité « Gestion des aires protégées»

Débouchées
Après leur formation, les étudiants qui sortent de ce programme international de master en développement s’intègrent dans différentes structures :
-    Ministères, Collectivités locales
-    Organisations internationales et régionales, Organismes de développement
-    Départements « environnement et développement durable » au sein des entreprises
-    Consultants, Evaluateurs
-    ONG
-    etc.




Page d’acceuil > Département Environnement