Université Senghor d'Alexandrie

Opérateur icon Université Internationale de langue française
Reconnue d'utilité publique internationale
Opérateur Direct des Sommets de la Francophonie

Programmation Quadriennale 2014 - 2017
3/2/2014

L’Université Senghor d’Alexandrie doit rester un pôle d’excellence, ancré solidement dans la Francophonie et adapté aux besoins actuels du développement de l’Afrique. Dans un environnement caractérisé, notamment, par la crise des universités africaines et la fermeture relative des pays du Nord, l’Université Senghor qui propose des formations pluridisciplinaires consacrées au développement durable dans un contexte de mondialisation, remplit une mission essentielle: Former des cadres de haut niveau, des secteurs public et privé, dans des conditions optima, comparables à celles d’une grande école. Le continent africain connait une révolution démographique qui devrait porter sa population, selon les spécialistes, à plus de deux milliards d’habitants en 2050. Les besoins de formation, déjà considérables, vont devenir immenses. De leur satisfaction dépendra l’avenir économique des pays concernés et la stabilité du continent. C’est pourquoi, l’Université de la Francophonie pour l’Afrique aborde naturellement une évolution rendue indispensable afin d’apporter, à sa place et selon ses moyens, une réponse efficace à ces nouveaux besoins. Elle participera à cet effort collectif, conformément à sa mission, en se fixant d’abord pour objectif stratégique la formation de dix mille cadres supérieurs, originaires du continent africain ou d’Haïti, dans les dix prochaines années, soit quatre mille cadres pour le prochain quadriennum.
L’Université Senghor mettra, dès lors, à la disposition de l’Afrique, comme elle a commencé à le faire, une plateforme de formations correspondant à des besoins réels et urgents du continent, qui concrétisent une vision globale du développement durable. Avec l’aide du Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES), les universités nationales s’efforcent d’adapter leurs offres de formation, jusqu’à présent trop généralistes, aux nouveaux besoins émanant des économies africaines et des marchés du travail. L’Université Senghor doit venir en appui aux politiques de modernisation et de réforme menées par les responsables politiques et académiques africains. Les filières Senghor, hautement spécialisées, ouvertes en partenariat avec les établissements nationaux, sur leur sollicitation, permettront en quatre ans au moins, de former les spécialistes dont les pays ont besoin et qui leur font défaut.
A cette fin, l’Université Senghor doit affirmer et renforcer son rôle d’accompagnement des mutations nécessaires des systèmes de santé publique, de gestion culturelle, de protection de l’environnement et de bonne gouvernance en Afrique.
Cette politique de développement doit permettre, avant toute autre chose, avec la formation de formateurs, de mettre en œuvre un ensemble de partenariats équilibrés autour de formations professionnelles qui constituent le cœur de mission de l’Université Senghor. Ainsi, l’objectif stratégique affiché est la mise en place d’une grande communauté universitaire composée de campus ouverts dans les pays africains et rattachés à son centre d’Alexandrie par un espace numérique de travail.
La stratégie retenue se situera en continuité du plan stratégique de l’Université adopté par le Conseil d’administration en 2009 et respectera le cadre stratégique décennal de la Francophonie.
La mise en œuvre de cette stratégie nous conduit à poursuivre trois grands objectifs :
I.    Renforcer l’enseignement et la recherche à l’Université
II.    Accroître le rayonnement de l’Université
III.    Améliorer le fonctionnement administratif et financier de l’Université

Pour consulter la Programmation Stratégique Quadriennale 2014 - 2017, cliquez ici

Page d’acceuil > L'UNIVERSITÉ EN BREF > Programmation Quadriennale 2014 - 2017